mercredi 7 novembre 2012

L'heure tourne...

Petite pose longue lors d'un court voyage à Malte, un plaisir d'observer un ciel nocturne sous d'autres latitudes.
Je ne peux que me sentir minuscule face à cette immense mécanique céleste, tournant comme les rouages d'une montre gigantesque.
Perché sur une des plus minuscules pièces qui la composent, j'aurai juste le temps de me rendre compte de ma petitesse avant de disparaître.
Créer, entreprendre, semble alors vain et urgent à la fois. Vain par rapport à cette immensité spatiale et temporelle, mais urgent, à mon échelle, de profiter de cette étincelle de vie pour embraser un maximum de choses.


Et pour faire un voyage virtuel, que notre condition humaine ne nous permettra sans doute jamais de vivre, tant les distances sont inimaginables,  je vous invite à visiter quelques 84 millions d'étoiles de notre voie lactée dans ce magnifique panorama de 9 gigapixels :
http://www.eso.org/public/images/eso1242a/zoomable/
Nous devons cette belle visite à l’observatoire européen austral, et même si les temps de chargement sont parfois un peu long, cela vaut le coup d'attendre.

8 Petits oiseaux sont sortis:

Olivier Bailleux a dit…

Une composition intimidante.

Alexandre Parrot a dit…

Merci Olivier :-)

MacGuffin a dit…

ouahou...
Elle est magnifique et envoûtante cette image !

Audrey Krommenacker a dit…

Une très très belle image. Ma préférée de ce mois (comment ça c'est la première du mois ?)

Alexandre Parrot a dit…

Merci à vous deux.

Anonyme a dit…

Une très belle vision. Je suis fière d'être ta maman.

ronan a dit…

Magnifiquement humble

Alexandre Parrot a dit…

Merci Ronan.
Et merci maman :-)

Site Web Alexandre Parrot

-- Mon profil --

Site Web Alexandre Parrot

Mon site web

Libellés

Fourni par Blogger.

Membres

Search

Chargement...