mardi 11 septembre 2012

Météores

Sur la route, à travers le pare-brise de la voiture, une scène étrange et banale à la fois...
Je n'ai pas pu m’empêcher de photographier cette fin du monde quotidienne...


5 Petits oiseaux sont sortis:

L'Oeillibre a dit…

ce matin, je suis resté fasciné par votre photo, l'interprétation qu'on peut se faire peut effectivement paraitre inquiétante.
La fin du monde est proche , elle est déja à nos portes...
une photo comme toujours bien réalisée, bien pensée, qui me laisse pantois à chaque connexion ; je n'ai pas votre talent...

@bientôt^^
Jorge.

Alexandre Parrot a dit…

Tout d'abord, merci.
Ensuite, je suis plutôt réservé sur la notion de "talent"...
Finalement, ce n'est pas grand chose... Quelques bons conseils, de la recherche, la chance d'avoir un déclic à un moment donné, puis peaufiner ce "style" que l'on a trouvé, entrer dans un certain systématisme de fabrication... au risque parfois de se singer soi-même, en essayant tout de même de peaufiner, d'avancer...

Vidamment a dit…

Des mots justes pour accompagner une histoire qui s'écrit et s'efface au quotidien.

Oeillibre a dit…

le mot " talent " je l'ai peut être mal choisi, mais de tous les travaux photographiques que j'ai pu voir de vous me plait beaucoup. je suis d'accord sur vos propos mais disons alors que vous avez une approche trés personel, original et très photogénique.en quelque sorte votre personnalité sors du lot.je suis sincére et je ne suis pas le seul...
Bon début de semaine.

Olivier Bailleux a dit…

Un très beau tableau qui évoque les "temps modernes". Je découvre ce blog qui me semble très intéressant. Je reviendrai regarder les photos lorsque j'aurai un peu de temps :-).

Site Web Alexandre Parrot

-- Mon profil --

Site Web Alexandre Parrot

Mon site web

Libellés

Fourni par Blogger.

Membres

Search

Chargement...